Dans un numéro de Manière de Voir consacré à l’environnement et au climat, le Monde Diplomatique a publié un article inédit au titre ravageur : le capitalisme, un marqueur géologique […]

réfugiés d'inondations en Asie

Le capitalisme, marqueur géologique ?



Dans un numéro de Manière de Voir consacré à l’environnement et au climat, le Monde Diplomatique a publié un article inédit au titre ravageur : le capitalisme, un marqueur géologique ? (accès libre, décembre 2015). Immédiatement, mon cerveau traduit cette question en une interrogation autour du rôle du capitalisme dans la ‘survenue’ de l’anthropocène. Je me souviens que, selon les auteurs, certains la font démarrer à la révolution industrielle, tandis que d’autres la datent de bien plus tôt (on parle alors de millions d’années), de l’apparition de l’agriculture.

A propos de l’anthropocène, j’en étais restée au moment où les scientifiques devaient se positionner sur sa qualification : son âge, ses origines, ses spécificités, etc. Cet article revient sur les derniers développements intervenus dans ce processus de consultation scientifique. Car l’enjeu est de taille : selon que le début de l’anthropocène soit fixé il y a ….. milliers d’années (apparition de l’agriculture) ou au milieu du XXe siècle, l’impact de l’homme et de ses activités s’en voit énormément changé. Celui qui a pour la première fois prononcé ce terme d’histoire géologique, Paul Crutzen, et ses collègues,



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *